Rétrospective : Voici venir les élections

À mesure qu’une équipe avance dans son utilisation de Scrum, il arrive souvent qu’elle veuille varier le format de ses rétrospectives. Certaines restent très cadrées, d’autres plus ludiques mais toutes ont pour but l’introspection et l’amélioration des pratiques.

Le format que je vous propose ici est à mettre dans la famille des ludiques. La rétrospective se déroule sous forme de jeu de rôle où les membres de l’équipe vont incarner plusieurs profils. Ce qui nous donne un d’où déroulé/plan de rétrospective très « narratif ». Telle quelle, elle n’est pas adaptée à des petites équipes. Idéalement il faut être 6 personnes ou plus.

Matériel :

  • Post it
  • Feuilles A3 ou plus
  • Feutres, beaucoup de feutres
  • [Carte de vote et gommettes]

Place au plan !

L’équipe est une démocratie, et  comme dans toutes les démocraties, il y a régulièrement des élections où les  différents partis comptent bien faire élire leurs représentants et leurs idées.

Température de l’équipe : Sondage des électeurs

Tout d’abord, les instituts de sondage procèdent à une première étude des électeurs (tous les membres de l’équipe) pour connaître leur sujet de préoccupation à quelque temps des élections.

Chacun doit donc s’exprimer sur une (et une seule) idée/sentiment/remarque qui est particulièrement importante pour elle/lui.

[Cette prise de température va permettre de voir l’état d’esprit général et individuel de l’équipe, mais sans doute également les thèmes forts de la campagne]

Collecte d’idées : Qu’en pensent les échantillons représentatifs ?

Les instituts de sondage poussent ensuite plus loin leurs investigations pour avoir plus de matière.

Chacun doit alors répondre individuellement, sans limite d’idées (mais 1 par post-it) à ces deux questions :

  • Qu’ai-je particulièrement apprécié dans le mandat/sprint qui se termine ?
  • Qu’est ce qui m’a manqué, frustré qui pourrait être amélioré dans le mandat/sprint qui se termine ?

Chacun présente ses idées, sans qu’il y ait de débat, puis le groupe les rassemble par catégories. Elles représentent des thèmes importants à tenir compte lors des élections.

Générer des débats :

Préparation de la campagne

Désormais les participants ne sont plus de simples électeurs, mais des militants engagés de leur parti. Les participants à la rétrospective doivent donc se mélanger et former plusieurs partis/groupes. [D’au moins 3 membre chacun.]

Pour remporter les élections, les partis doivent réfléchir aux idées qu’ils souhaitent mettre en avant pour les élections.

Tout d’abord, ils vont réfléchir à leurs propositions d’améliorations, de changements ou même de réforme pour le pays et ainsi préparer les professions de foi , écrites sur papier, de leur campagne. [Cette étape est optionnelle mais permet d’avoir un brouillon de support pour le brainstorming généré par l’activité.]

Des pavés verbeux n’étant que rarement à même de capter l’attention des indécis, les partis tablent sur des affiches de campagne, à prévoir sur papier A3, pour rassembler visuellement leurs idées. [Que ce soit sous forme picturale, ou simplement du texte organisé de façon visuelle, faire cette affiche permettra de synthétiser les idées pour aller à l’essentiel, structurer la pensée et apporter une touche ludique]

Exemples d'affiches sur différents projets :

Tout est prêt, un représentant de chaque parti va donc pouvoir présenter l’affiche et les propositions qu’elle contient.

Les élections

Chaque électeur s’étant vu remettre une carte d’électeur pourra apposer son vote sur les différentes propositions. 1 vote (gommette) par idée, et non pas pour le parti dans sa globalité. Il n’est pas possible pour un même électeur de voter plusieurs fois pour la même idée. Le nombre de gommettes à donner par personne est à votre propre appréciation, en fonction du nombre de sujets soulevés, du temps, des participants, etc.

Décider des actions : Mise en place des décrets

Les électeurs se sont prononcés. Il est désormais possible pour la démocratie de s’améliorer en suivant les pistes plébiscitées par les électeurs. Les citoyens vont pouvoir sélectionner les thèmes les plus représentatifs et les retravailler pour en tirer des actions, propositions concrètes à mettre en place.

Il faudra ensuite choisir lesquelles intégrer au prochain sprint.

Voilà, l’exercice est terminé et après un discours d’investiture et d’auto-congratulation, charge à chaque sondeur, militant, candidat, électeur de retourner à son sprint et d’améliorer la vie de ses concitoyens !

J’espère que vous saurez embarquer votre équipe sur ce format, n’hésitez pas à poser des questions en commentaires ou sur par mail à skimsesiz@ippon.fr


Vous avez trouvé cette publication utile? Cliquer sur
Author image
Toulouse
Ippon
Ippon est un cabinet de conseil en technologies, créé en 2002 par un sportif de Haut Niveau et un polytechnicien, avec pour ambition de devenir leader sur les solutions Digitales, Cloud et BigData.

Ippon accompagne les entreprises dans le développement et la transformation de leur système d’information avec des applications performantes et des solutions robustes.

Ippon propose une offre de services à 360° pour répondre à l’ensemble des besoins en innovation technologique : Conseil, Design, Développement, Hébergement et Formation.

Nous avons réalisé, en 2019, un chiffre d’affaires de 42 M€. Nous sommes aujourd’hui un groupe international riche de plus de 400 consultants répartis en France, aux USA, en Australie et en Russie.
FRANCE Website LinkedIn