Guérir de l’effet poisson rouge

En tant que développeurs et veilleurs, nous utilisons au quotidien divers outils pour nous mettre à jour sur des technologies ou bien trouver des solutions à des problèmes techniques pointus. C’est lors de nos expéditions sur la toile ou de lectures de tweets que nous rencontrons bien souvent des articles qui nous intéressent mais qui pour l’instant ne nous sont pas forcément utiles.
Puis vient le jour où un collègue ou un supérieur nous pose une question sur un thème précis. Voici une des réponses qui peut survenir: “Oui bien sûr j’ai rencontré la solution à ce problème il y a quelques temps lors de mes lectures, mais alors sur quel site? ou bien était ce sur un pdf? je ne sais plus.”.
Et voilà l’effet poisson rouge en action!!!
“Bien sûr que de mon bocal je me rappelle le canapé dans la pièce mais alors de quelle couleur est il? Attends je fais un tour pour m’en rappeler”. Quand il s’agit d’un tour de bocal ça va mais lorsqu’il s’agit de parcourir l’immensité du web… Courage et persévérance seront nos seuls atouts.
C’est à ce moment qu’un outil devient utile et nécessaire et il en existe des outils:

  1. J’utilise les bookmarks de mon navigateur, problème: impossible de les retrouver si je change de poste.
  2. Je partage sur la toile via un compte tweeter par exemple, problème: il est difficile de faire des recherches rapides et précises sur ce que l’on a taggé.
  3. J’utilise un outil du type firefox sync, problème je ne suis pas certains de pouvoir partager mes découvertes.

Et c’est là qu’intervient pour moi l’outil magique: delicious.com, la solution de bookmarking sociale.

En effet cet outil regroupe toutes les fonctionnalités qui nous intéresse.

  1. La base: je peux bookmarker mes pages qui sont stockés sur internet et donc consultable de n’importe où. De plus delicious fournit un utilitaire pour accéder depuis firefox à ses bookmarks avec un système de recherche et tag intégrée.
  2. La sécurité: L’authentification se fait par login/mot de passe, mais surtout il existe la gestion de la confidentialité des bookmarks en effet parfois il m’arrive de bookmarker des pages d’intêrets personnels que je ne veux pas divulguer pour  préserver ma vie privée.
  3. Le côté pratique: delicious gère la notion de tag, ainsi il est aisé de regrouper les pages par notion. Attention toutefois à ne pas exagérer!!! après 5 tags cela devient infernal pour retrouver une page précise car trop de pages répondent à la recherche du tag demandé.
  4. Le côté social: Avec delicious les bookmarks sont publics donc consultables par tous mais il existe une fonctionnalité intéressante faite à la twitter, c’est la possibilité de s’abonner à la liste des tags d’autres personnes. En plus l’utilitaire firefox notifie de nouveaux tags dans votre réseau. On peut aussi envoyer directement des bookmarks à des personnes précises.

Personnellement j’utilise cet outil au quotidien et je pense que c’est une solution contre cette maladie qui nous guettes tous et toutes.
Essayez le pendant une durée d’un mois afin d’avoir assez de bookmark et rapidement vous verrez les bénéfices de cet outil.
Si vous avez d’autres solutions n’hésitez pas à commenter cet article!!!

Tweet about this on TwitterShare on FacebookGoogle+Share on LinkedIn

9 réflexions au sujet de « Guérir de l’effet poisson rouge »

  1. “J’utilise les bookmarks de mon navigateur, problème: impossible de les retrouver si je change de poste.”
    Chrome synchronise avec ton compte google et tu peux consulter tes bookmarks partout ou tu es (sous chrome…).
    Je trouve ça suffisant pour mon usage.

    1. En effet la centralisation de chrome est intéressante mais la partie sociale n’est pas vraiment présente et c’est une grosse part de delicious.

    2. En effet la centralisation de chrome est intéressante mais la partie sociale n’est pas vraiment présente et c’est une grosse part de delicious.

      1. Elle est tout-à-fait présente : https://www.google.com/bookmarks/l#!threadID=GlsdvaWiiXJM%2FBDYMf3woQgve57aUm (liste “Test” créée pour l’occasion).
        J’utilise les booksmarks Google depuis 4 ans à présent, accessible depuis n’importe quel poste, partageable et “pérenne” (normalement). L’interface utilisateur n’est pas très Web 2.0, mais ça fonctionne à merveille 🙂

  2. le probleme avec delicious est savoir a qui appartient et si le service va continuer a exister … j’ai migré tous mes bookmarks vers google bookmarks .. 🙂 … juan segura vivio 100 años

  3. Delicious, simple et efficace.
    D’autant que après l’abandon total de delicious par Yahoo, ca été racheté par les fondateurs de Youtube il y a quelques mois. http://blog.delicious.com/blog/2011/05/youtube-founders-acquire-delicious.htmlReste à voir ce qu’ils vont en faire.

  4. Perso j’utilise evernote en archivant et taggant les pages intéressantes. Mais tout comme le plugin de synchronisation de chrome il n’a pas le côté “social”.

  5. perso, j’utilise pearltree. Il possède une fonctionnalité qui permet d’afficher les pearltree d’utilisateur ayant un contenu similaire.

  6. Bonjour,

    J’utilise Diigo, très efficace. Il permet de mettre plusieurs tags sur une page , enregistrer une image et créer des listes. thématiques. J’utilise en plus pearltrees pourle coté visuel et social

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*