Préparer sa certification Kubernetes CKA

Qu'est ce que la certification CKA ?

La CNCF propose trois certifications Kubernetes :

CKAD : Certification développeur en environnement micro-service

CKA : Certification dédiée aux administrateurs d’environnements micro-service

CKS : Certification orienté sécurité dans les environnements micro-service

A savoir que Kubernetes est un orchestrateur de container et se veut Cloud Agnostic, Kubernetes peut donc être mis en place chez n’importe quel provider Cloud.

L’examen CKA a changé en septembre 2020, voici les nouvelles grilles de notation des différentes sections :

  • Cluster Architecture, Installation & Configuration – 25%
  • Workloads & Scheduling – 15%
  • Services & Networking – 20%
  • Storage – 10%
  • Troubleshooting – 30%

Voici le contenu des différentes sections :

Cluster Architecture, Installation & Configuration – 25%

  • Manage role based access control (RBAC)
  • Use Kubeadm to install a basic cluster
  • Manage a highly-available Kubernetes cluster
  • Provision underlying infrastructure to deploy a Kubernetes cluster
  • Perform a version upgrade on a Kubernetes cluster using Kubeadm
  • Implement etcd backup and restore

Workloads & Scheduling – 15%

  • Understand deployments and how to perform rolling update and rollbacks.
  • Use ConfigMaps and Secrets to configure applications.
  • Know how to scale applications
  • Understand the primitives used to create robust, self-healing, application deployments
  • Understand how resource limits can affect Pod scheduling
  • Awareness of manifest management and common templating tools

Services & Networking – 20%

  • Understand host networking configuration on the cluster nodes
  • Understand connectivity between Pods
  • Understand ClusterIP, NodePort, LoadBalancer service types and endpoints
  • Know how to use Ingress controllers and Ingress resources
  • Know how to configure and use CoreDNS
  • Choose an appropriate container network interface plugin

Storage – 10%

  • Understand storage classes, persistent volumes
  • Understand volume mode, access modes and reclaim policies for volumes
  • Understand persistent volume claims primitive
  • Know how to configure applications with persistent storage

Troubleshooting – 30%

  • Evaluate cluster and node logging
  • Understand how to monitor applications
  • Manage container stdout & stderr logs
  • Troubleshoot application failure
  • Troubleshoot cluster component failure
  • Troubleshoot networking

L’examen dure maintenant 2 heures au lieu de 3 heures et comporte 17 questions au lieu de 24 questions. Le score pour l’obtenir est de 66%

La partie Security a disparu, car elle a maintenant sa propre certification CKS. La certification CKA est un prérequis indispensable pour passer la CKS.

Comment préparer sa certification CKA ?

Les informations officielles concernant les certifications Kubernetes sont disponibles ici :

Certified Kubernetes Administrator (CKA) | Cloud Native Computing Foundation (cncf.io)

Vous pourrez voir à quoi ressemble l’interface de l’examen :

https://docs.linuxfoundation.org/tc-docs/certification/lf-candidate-handbook/exam-user-interface

Le code suivant permet de bénéficier de 15% sur le prix de l’examen. Vu qu’il est à 300€, c’est toujours bon à prendre : KUBERNETES15

Voici les cours que je vous conseille pour préparer cette certification :

Voici les labs disponibles en ligne :

Il existe des livres vraiment intéressants disponibles sur votre Kindle ou au format papier

Et après ?

Ensuite, je vous invite à tenter la CKS, pour cela, il existe deux supports indispensables pour la préparer.

Tout d’abord les cours suivants disponibles chez UDEMY

Kubernetes CKS 2021 Complete Course + Simulator | Udemy

Certified Kubernetes Security Specialist (CKS) | Udemy

Voici le cours en Francais disponible sur la plateforme EazyTraining

Kubernetes: Devenez Certified Kubernetes Security Specialist - eazyTraining

Puis les livres suivants

Maintenant, c’est à vous de jouer 😉


Vous avez trouvé cette publication utile? Cliquer sur