Android Architecture Components - Mise en pratique (Part 2 - Timber, Stetho et Strict Mode)

Ceci est la 2nde partie d'un lot de 7 tutoriels.

Vous pouvez repartir de l'étape précédente ou tirer la solution contenue dans le tag 1-Initialization

La solution de cette partie est disponible sur le commit 2-Timber_Stetho_StrictMode.

Nous avons actuellement un projet Hello-World sans fioritures. Avant d'aborder le coeur de l'application, nous allons compléter l'outillage avec Stetho, Timber et le Strict Mode.

Rappel : utilité des outils

Timber, le logging pour développeur fainéant malin


timber

Source

Créé par Jake Wharton, cet outil de logging est diablement simple (et efficace). Son utilisation se fait en deux étapes :

  • Initialisation au plus proche du démarrage de l'application,
  • Appel des méthodes statiques de la classe Timber.

On peut ajouter des "Tree"(s) à notre instance Timber. Par défaut, aucun n'est ajouté. Le "DebugTree" détecte automatiquement la classe d'appel et s'en servira comme identifiant de Tag.

Stetho, pour inspecter sa base de données facilement

Android intègre nativement SQLite 3 comme base de données. En revanche, aucun outil n'est fourni pour inspecter son contenu. Stetho, une librairie développée par Facebook, permet de regarder ce que contient une base de données SQLite via Google Chrome desktop:

stetho

En revanche, stetho ne permet pas de faire des requêtes SQL ni de manipuler les données.

Strict Mode, pour prévenir la surconsommation

Strict Mode prévient les accès indésirables au disque / réseau dans le main thread. Il aide aussi à détecter la surconsommation de lectures / écritures.

Ajout des dépendances gradle

Ajouter les dépendances suivantes dans app/build.gradle :

Activation des outils

Stetho et Timber nécessitent d'être initialisés au niveau de l'application. Nous commençons donc par créer une classe Application personnalisée qui viendra remplacer celle par défaut :

  • Dans fr.ippon.androidaacsample.coinsentinel, créer une classe "CoinSentinelApp".
  • La remplir avec le contenu suivant :
  • Nous redéfinissons la fonction onCreate. Nous activons ces outils qu'en développement. Pour cela, nous vérifions que la configuration de build est DEBUG.
  • StrictMode peut avertir le développeur via des logs (penaltyLog()) ou stopper l'application (penaltyDeath()). Consultez le lien suivant pour plus d'informations.

La seconde étape est de s'assurer que notre application utilise notre classe personnalisée au lieu de celle par défaut. Dans app/src/main/AndroidManifest.xml, ajouter la ligne suivante dans le noeud "application" :

Depuis l'API 21, des backups de l'application sont faits automatiquement. D'après la documentation, ils incluent :

  • Les Shared Preferences.
  • Les fichiers stockés dans le stockage interne de l'application
  • Les fichiers de base de données .
  • Les fichiers stockés dans le stockage externe de l'application.

Ces données sont poussées (dans la limite de 25mo) sur le Google Drive de l'utilisateur. Un répertoire spécifique est créé pour l'application.

Dans notre cas, nous n'en n'avons pas besoin. Nous faisons au plus simple, nous le désactivons :

Votre manifest doit maintenant ressembler à ceci :

Vous pouvez désormais inspecter l'application dans Google Chrome.

Conclusion

Bien que non nécessaires, ces outils sont utiles (essentiels) pendant le développement. La prochaine étape est la configuration de l'injection de dépendances. Nous utiliserons Dagger 2.

Sources


Vous avez trouvé cette publication utile? Cliquer sur
Author image
Nantes
Ippon
Ippon est un cabinet de conseil en technologies, créé en 2002 par un sportif de Haut Niveau et un polytechnicien, avec pour ambition de devenir leader sur les solutions Digitales, Cloud et BigData.

Ippon accompagne les entreprises dans le développement et la transformation de leur système d’information avec des applications performantes et des solutions robustes.

Ippon propose une offre de services à 360° pour répondre à l’ensemble des besoins en innovation technologique : Conseil, Design, Développement, Hébergement et Formation.

Nous avons réalisé, en 2017, un chiffre d’affaires de 31 M€ en croissance organique de 30%. Nous sommes aujourd’hui un groupe international riche de plus de 320 consultants répartis en France, aux USA, en Australie et au Maroc.
FRANCE Website LinkedIn