Retour sur l’année 2014 : Big Data, Mobilité, Agilité, Cloud

Bilan2014C’est l’heure des bilans et chez Ippon nous avons souhaité revenir sur les technologies qui ont le plus marqué l’année 2014.
Ce billet n’a pas vocation à être exhaustif, mes collègues insisteront peut être plus sur les évolutions du web, sur le langage Java lui même ou encore sur Devops.

J’ai souhaité mettre l’accent sur quatre technologies essentielles de cette année :

  1. Big Data
  2. Méthodes agiles
  3. Mobilité
  4. Cloud

Big Data

Il est indéniable qu’en 2014, les technologies Big Data ont eu le vent en poupe.

Parmi ces dernières, le phénomène ElasticSearch continue sa progression comme le moteur de recherche Java de référence.
Les évolutions et la direction prise par ElasticSearch pour garantir la scalabilité de sa solution ont rassuré les « early adopters » et suscité l’intérêt des autres.
A noter que l’on rencontre de plus en plus un système dédié pour la construction des index (Hadoop, Spark, …).
De plus pour la visualisation des données, si l’on rencontre fréquemment Kibana pour les logs ce sont souvent des applications web ad-hoc qui sont implémentées.
La mise en œuvre dépasse donc le cadre d’un simple moteur de recherche.

Les bases NoSQL telles que MongoDB ou Cassandra ont clairement franchies un cap cette année, c’est simple on les trouve un peu partout !
Il est à noter toutefois qu’elles sont encore très souvent associées à des problématiques de performances ou de scalabilités !
Elles ne sont pas encore vues pleinement comme des solutions de remplacement des systèmes traditionnels (SGBD) mais mises en œuvre dans des cas d’utilisation différents où les SGBD ne sont pas adaptés.

Enfin on n’observe pas (et sans doute jamais) de migration massive vers NoSQL des applications actuelles.

Méthodes agiles

Les méthodes agiles et plus particulièrement Scrum et Kanban continuent de se déployer chez nos clients (en interne c’est plus ancien …)
Passer le temps à expliquer les méthodes, les clients sont maintenant sensibilisés à la démarche et conscients des avantages apportés.
Les clients sont maintenant demandeurs car la livraison continue (et donc la recette continue) sont un des facteurs clés de la réussite d’un projet.

A noter que cela n’est pas toujours retranscrit contractuellement ce qui n’empêche pas l’utilisation des méthodes. On n’assiste donc pas à une généralisation des « contrats agiles ».

L’agilité est vue comme une solution au développement d’applications sensibles et les méthodes agiles sont particulièrement adaptées aux cas suivants :

  • Application à forte valeur ajoutée (opération marketing auprès des clients, service novateur).
  • Enième relance d’un projet après de nombreux échecs.
  • Time To Market réduit.

Mobilité

Cette année, les applications mobiles ont largement dépassé le cadre des projets innovants et des expérimentations, elles se généralisent ce qui était à prévoir, alors que les technologies ont maintenant atteint une maturité réelle suite aux nombreux retours d’expériences.

Même si HTML5 progresse, il n’y a toujours pas de gagnant absolu entre les applications natives, hybrides ou web.
La solution privilégiée dépendra du besoin et du contexte et ce pour quelques années encore (même si les application natives persisteront toujours pour des besoins précis).

On assiste aussi à un resserrement des terminaux ciblés.
Sauf cas particulier on visera principalement les terminaux iOS et Android et on fera l’impasse sur les Blackberry/Windows Phone en ce qui concerne les applications publiques.
Toutefois cette réduction du nombre de terminaux cibles est en partie compensée par la fragmentation grandissante coté iOS.

Toujours coté iOS, Swift n’a pas suscité la passion chez les développeurs, ils y passeront mais en temps voulu. Même si indéniablement Swift est une évolution par rapport à Objective-C et se rapproche de langages de plus haut niveau comme Groovy. La transition et la co-existence devrait durer quelques années encore.

Enfin une application mobile est rarement développée seule, preuve que l’ouverture du SI par l’exposition de services unitaires ou métier est encore à la traine.
Une application mobile est donc souvent associée au développement d’un back-end web pour la gestion et l’exposition des services.

Cloud

Github, Heroku, Google AE, AWS, OpenShift Origin, Cloud foundry (et la liste est longue) sont autant de services qui font partie intégrante de l’écosystème d’un développeur en 2014.

Le cloud n’a pas encore remplacé les datacenter privés mais sa progression est constante. On n’hésite plus à utiliser ces services, malgré les problèmes de sécurité (ShellShock, Heartbleed ou POODLE).

En plus du traditionnel point fort qui est la simplicité de déploiement, l’utilisation de services Cloud favorise l’innovation (c’est un moyen de sortir du cadre imposé au sein du SI), cela  garantit un coût d’exploitation maitrisé et un ajustement de la scalabilité de la solution (charge variable).

Les avantages à l’utilisation du cloud sont nombreux et réels.

Ce qui fait la force du cloud et permet son expansion rapide, c’est son extreme spécialisation. On se rend compte qu’une entreprise utilise rarement une seule plateforme mais de multiples services :

  • Une pour le partage de document,
  • Une autre pour le partage du code,
  • Une autre pour l’hébergement de l’application,

Le cloud est le partenaire idéal pour un projet agile avec intégration et déploiement continus.

Conclusion

2014 fut donc une année riche et de transition mais qui comme toujours dessine les technologies de demain.

Cette année à encore accentué le besoin de spécialisation indispensable des acteurs du SI car il est impossible pour un même profil de réunir toutes les compétences nécessaires à un projet.

Evidemment elle a encore mis en exergue le besoin de veille technologique et de formation pour espérer pouvoir suivre le train des innovations mais c’est tout l’intérêt de notre métier.

Formations Ippon en rapport :

Tech day Big Data

Formation agilité

Tech day mobilité

Ressources Ippon :

Livre blanc architecture mobile

Articles ElasticSearch

Articles Cassandra

Tweet about this on TwitterShare on FacebookGoogle+Share on LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*