Windows phone 8, et après ?

Avec la sortie de sa nouvelle tablette « Surface » et du nouvel OS Windows Phone 8 (WP8) pour les smartphones, la firme de Redmond montre une fois encore qu’elle est dans la course malgré l’avance considérable des deux ténors que sont Android et iOS.

Quelles sont vraiment les nouvelles fonctionnalités de cette nouvelle version de l’OS et surtout quelle place pourra occuper WP8 dans sa nouvelle stratégie mobile.

D’une manière générale, le nouvel OS impressionne à première vue à plusieurs niveaux :

  • Comme les autres plateformes mobiles, WP8 offre un écosystème intégré permettant aux développeurs d’écrire des applications à la fois pour les téléphones, les tablettes et les ordinateurs de bureau.
  • WP8 supportera plusieurs résolutions d’écran (vive la fragmentation), un support de la technologie NFC entre téléphones, tablettes et ordinateurs, ce qui implique qu’on verra de plus en plus d’application à valeur ajouter utilisant cette technologie.
  • WP8 intègre Internet Explorer 10 avec un support du HTML 5 et une performance significative du JavaScript
  • La possibilité de faire de la navigation cartographique en mode déconnecté avec la technologie « Turn-by-Turn navigation » de Nokia intégrée par défaut dans l’OS et disponible pour toutes les applications.
  • Jusqu’ici, Windows Phone n’avait vraiment pas de solution entreprise comme le fait si bien Apple avec iOS ou Android. La version WP8 veut offrir une vraie solution entreprise avec la possibilité aux administrateurs de gérer des parcs de terminaux mobiles sous WP8 comme ils le faisaient avec les ordinateurs bureautiques. Ils auront donc le moyen de pouvoir faire des installations d’application directement sur les terminaux sans passer par le marketplace.
  •  Contrairement à l’iOS et Android, WP8 n’intègre pas pour le moment de système de Push notification même si plusieurs développeurs réclament cette fonctionnalité qui pourra être intégrée pour la suite.
  • En ce qui concerne l’interface utilisateur, un effort considérable a été fait. Pour ceux qui utilisent Windows Phone avant, ils remarqueront une différence notoire avec la nouvelle interface « Modern UI ». On assiste à la présence d’un mur dynamique où les informations provenant de plusieurs sources sont mises à jour fréquemment. C’est d’ailleurs une des raisons pour laquelle Windows se pose des questions quant à l’intégration d’un autre système de push notification comme le font ses concurrents.
  • La mise en place d’outil de synchronisation permettant de synchroniser ses données (vidéos, photos, images) entre le téléphone et les ordinateurs sans passer par Zune. Il est  aussi possible de se synchroniser avec iTunes.
  • Un peu comme la version Jelly Bean 4.2 d’android qui intègre la gestion de profils multiples pour un téléphone – en d’autres termes, le téléphone qui auparavent était plus un outil personnel peut maintenant être utilisé par plusieurs utilisateurs comme sur un ordinateur avec plusieurs comptes utilisateurs. WP8 intègre une version un peu similaire avec la notion de « Kids Corner » qui permet de se prémunir entre autres de la suppression des ses données personnelles lorsque le téléphone est entre les mains des enfants ou d’un ami. On peut ainsi paramétrer les applications, jeux, photos… auxquels l’ami aura droit.
  • Microsoft désire répondre à Google  et Apple avec leur solutions « Google Wallet » et « Passbook » en intégrant sa propre application « Wallet » qui est une combinaison des fonctionnalités qu’offrent ses concurrents. Cette application permettra de stocker les informations de cartes de crédits qui peuvent être utilisées par la suite pour l’achat sur le marketplace ou sur tout système de paiement mobile supportant le NFC.
  • Un peu comme Android 4.0+, WP8 intègre la notion de « Data Sense » permettant de définir un plan de nos consommations de données (data). L’intérêt d’une telle technique est de ne pas dépasser l’utilisation de la capacité de données autorisées par l’opérateur et surtout de maîtriser nos coûts mensuels de communication. Le programme reste donc à l’écoute de nos utilisations de données et nous notifie lorsqu’on atteint les limites autorisées. Pour le moment ce programme ne marche pas avec tous les opérateurs.

WP8 présente de nombreuses fonctionnalités intéressantes qui peuvent pousser le développeur à s’intéresser un peu plus à cette plateforme mobile. Ne serait-ce dans un premier temps  que dans une optique d’étude et de comparaison avec les autres plateformes.

Contrairement au WP7 où les applications sont écrites avec Silverlight/XNA/C#, le langage de programmation sur WP8 sera du C/C++ pour des raisons de performance et de rapidité. Il s’agit de langages bien connus de tous et qui plus est. Et ils pourront faire accélérer le développement de certaines applications mobiles sous WP8. On peut aussi voir ce choix de changement de langage comme une stratégie de Microsoft, qui tente de cibler et mobiliser de plus en plus de développeurs mobiles à sa cause.

Nous assistons aujourd’hui à la présence d’autres constructeurs que Nokia, qui sont prêts à adopter WP8. Sur ce point, la stratégie ressemble un peu à celle de Google même si l’OS n’est pas open source. Si aujourd’hui, les téléphones Android sont, de loin, les plus vendus au monde c’est aussi à cause de cette stratégie , multi terminaux et résolutions, adoptée par Google.

En termes d’applications, plusieurs sociétés ont déjà porté leurs applications sous WP8 et le nombre ne cesse de grandir.

Avec l’aspect « entreprise » introduite par WP8, beaucoup de compagnies n’hésiteront pas à mettre sur la balance les propositions de Microsoft face à celles de Apple ou de Google en ce qui concerne le « Bring Your Own Device » (BYOD).

Étant donné que le parc informatique dans les entreprises est pour le moment dominé par les ordinateurs sous Windows, il est fort probable que les décideurs s’orientent plus vers WP8 lorsqu’il s’agira de faire un choix qui s’intègre au mieux à leur infrastructure.

Tout ceci pour dire que Microsoft n’a pas encore dit son dernier mot dans le monde du mobile et ce n’est peut être que le début d’un nouveau bouleversement dans le classement actuel des leaders des OS de téléphonie. Je pense d’ailleurs que Microsoft peut encore innover et sortir des choses là où les autres, plus précisément Apple, sont un peu en perte de vitesse et de nouvelles idées.

Références :

Fonctionnalités de Windows Phone 8.0

Comprendre le SDK Windows Phone 8.0

Windows Phone 8 pour les développeurs

Les 34 plus grandes fonctionnalités de Windows Phone 8

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookGoogle+Share on LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*