Jeudi 21 juin avait lieu le lancement officiel de JBoss EAP (Enterprise Application Platform) 6 la dernière version “Enterprise” du serveur Java EE de Red Hat. La précédente version EAP, la 5.1 remontait à 2009 et rencontrait de plus en plus de critiques en terme de performance ou d’obsolescence de certains modules fournis. Si à ces plaintes on ajoute le fait que Java EE 6 soit sorti il y a 2 ans et demi, on comprendra la pression “amicale” que les clients de JBoss font peser sur l’éditeur depuis quelques mois pour la sortie de cette version commerciale supportant le “full profile” de Java EE 6. Autant dire que Red Hat était attendu au tournant pour cette sortie et sans dévoiler trop la suite de ce post on peut dire qu’ils semblent avoir en grande partie répondu à ces attentes.

La semaine dernière j’ai publié un billet décrivant l’utilisation de Scala pour simplifier le développement d’une application PrimeFaces + Cassandra. Cette semaine, nous allons reprendre ce même exemple, mais en utilisant Groovy. Le but de ces articles est d’étudier l’utilisation de chaque langage dans un cas concret, relativement simple, afin de voir si l’utilisation d’un […]

Le chargement de scripts Javascript synchrones au sein d’une page HTML est source de ralentissements et d’autant d’inefficacité quand on est amené à charger plus de scripts que nécessaire. Pourquoi inclure n librairies alors que la totalité ne sera réellement peut-être utilisée que dans de rares cas ? Les loaders AMD ont vocation à solutionner cette […]

Suite à la publication de cette article, un deuxième billet a été publié, cette fois-ci en utilisant Groovy Si vous avez suivi un peu l’actualité d’Ippon de ces derniers mois, vous avez dû constater qu’il y a deux technologies qui me plaisent particulièrement en ce moment : PrimeFaces, une bibliothèque de composants JSF moderne et […]

L’écosystème Javascript grandit. Javascript côté server avec Node.js, Javascript côté client avec des frameworks de plus en plus élaborés (jQuery, Dojo, Mootools…) et des projets associés pour répondre à nos problématiques récurrentes (backbone.js et consors pour du MVC, raphael.js et ses amis pour les graphismes etc…). Bref Javascript devient incontournable et peu de pages web […]