Aquarium Sun

L'Aquarium Paris

 

Vendredi 12 Décembre a eu lieu à Paris, l’Aquarium Sun.

 

Alexis MP nous avait réservé un programme de qualité qui nous a permis de découvrir et de redécouvrir les produits Open Source de Sun.

 

L'Aquarium Paris

J’ai assisté à la journée, et voici un petit résumé des principales conférences auxquelles j’ai participé:

 

Projet Fuji: Andi Egloff nous a présenté le projet Fuji qui est la suite du projet OpenESB. C’est un projet qui est encore en cours de développement et que Sun a décidé de partager le plus rapidement possible avec la communauté. Andi nous a présenté deux manières de décrire les enchaînements d’opération à l’intérieur de l’ESB: l’une étant un GUI web très sympa pour faire du prototypage et l’autre un DSL du nom de IFL intégré à NetBean et d’une grande puissance d’expression !

 

Grizzly CometJean-François Arcand s’était déplacé du Québec, pour nous présenter les fonctionnalités de Grizzly avec des sockets Comet. Grizzly est un framework NIO permettant de créer facilement des connecteurs réseaux scaleables et robustes.  Il est entre autre utilisé dans le connecteur HTTP de Glassfilsh et dans d’autres produits Sun. Jean-François nous a montré une demo de Chat en Comet fonctionnant sur Grizzly. Il nous a aussi parlé du projet atmosphere sur lequel il travaille actuellement et qui a pour but d’unifier toutes les solutions Comet des différents serveurs web: Tomcat, Jetty, Grizzly.

 

OpenSSO: OpenSSO est une solution de SSO mature permettant d’assurer l’authentification. Il permet de faire:

  • du SSO classique: authentification, gestion de cycle de vie de la session de l’utilisateur,… 
  • de la fédération d’authentification, c’est à dire de l’authentification inter-entreprises. 

Le tout fonctionne avec un système d’agent installé sur chaque serveur et qui propage l’authentification à l’application en utilisant du JAAS. 

 

MySQL: Serge Frezefond nous a présenté les nouvelles features de la version 5.1: partition, scheduler, row-based replication… ainsi que les nouvelles features de la version 6.0: le backup online, et de nouveaux moteurs de stockage dont Falcon un moteur transactionnel orienté transaction courte pour les applications Web. Il a poursuivi sa présentation sur les différents produits liés à MySQL tels que:

  • Infobright et Kickfire pour le décisionnel.
  • MySQL Cluster
  • MySQL-Proxy: un proxy qui se place entre la base et l’applicatif, et qui permet d’intercepter des requêtes SQL et d’exécuter des scripts. On peut par exemple s’en servir pour faire du load balencing
  • MySQL Monitoring et MySQL Analyser: pour tout savoir sur sa base de données. J’ai retenu une fonctionnalité très intéressante permettant de lister les nouvelles requêtes jouées sur la base, ce qui peut être très pratique pour retrouver les changements effectués entre deux versions d’une application.

 

JavaFX: je n’ai pas pu assister à toute la présentation JavaFX mais le peu que j’ai pu en voir a été surprenant ! Pour faire simple, JavaFX est un langage de script Java orienté GUI. Richard Bair et Martin Brehovsky nous ont montré qu’en quelques lignes de JavaFX, on peut faire une application multimédia de qualité, avec plein d’effets visuels, de la transparence et des contenus multimédias. Avec JavaFX les développeurs Java vont enfin pouvoir faire des applications "sexy" facilement ! Le tout étant utilisable dans une page Web et dans une application Java webstart. demos

OpenMQ: OpenMQ est la version open source de Sun Java System Message Queue. Linda Schneider nous a montré la road map de OpenMQ et nous a particulièrement parlé des news features 4.3. J’ai noté le module UMS: qui permet d’envoyer des messages JMS à la "mode REST" en utilisant par exemple des clients AJAX. Une partie de la présentation a été orientée vers les solutions de haute disponibilité (HA): OpenMQ a pour politique de déléguer le HA au système de persistance sous-jacent: MySql-Cluster, SunCluster,… voir son post sur son blog.

 

Xwiki: xwiki a intégré dernièrement la JSR de scripting lui donnant ainsi accès à plus d’une vingtaine de langages (dont Groovy 🙂 ), ainsi qu’une interface WebDav. Ils sont aussi en préparation d’une nouvelle version de leur éditeur de texte wiki en GWT. 

 

Izpack: izpak est un installeur d’applications multiplateformes: Windows, Mac, Linux. Un ensemble de fichiers permet de configurer l’enchaînement des pages d’installation et de déclencher des scripts pour réaliser l’installation. Un plugin Maven permet d’intégrer facilement la génération du fichier d’installation à son application.

Pour conclure, cette première édition de l’Aquarium à Paris montre bien l’implication de Sun dans le mode Open Source et sa volonté de fédérer une grande communauté de développeurs. Sun a maintenant une palette de produits open source répondant à toutes les problématiques des applications modernes: de la base de données, à l’interface graphique, en passant par le serveur d’application. Prendre un package de plusieurs applications pourrait être une bonne solution pour simplifier ses contrats de support 😉

 

A quand la prochaine édition ?

Tweet about this on TwitterShare on FacebookGoogle+Share on LinkedIn

2 réflexions au sujet de « Aquarium Sun »

  1. <div style="text-align: left;" id="result_box" dir="ltr">Nous étions dans l'Aquarium. En fait, une telle beauté, que je suis plus nichgde et il n'a jamais vu. il ya de très belle et attirante!</div>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*