Remettez vos IDE au placard, et dites bonjour à EditPlus!

Le titre peut choquer et pourtant, c’est la préconisation de Mr Liferay en personne, à savoir Brian Chan.

 


 

Et comment ai-je pu avoir accès à cette information me direz-vous, tout simplement en participant au Liferay Symposium les 23 et 24 septembre dernier à Offenbach, non loin de Frankfort.

2 jours de conférence forts intéressants ou Bertrand et moi avons pu enfin découvrir qui se cache réellement derrière le nom ou plutôt la légende Brian Chan.
Certains auraient prétendu qu’il pèse non loin du quintal, se nourrissant exclusivement de pizzas commandées via le web afin de ne pas perdre de temps précieux dans le développement de Liferay.
La réalité est en fait tout autre, Mr Chan est tout simplement une star! Vif, intéressant, rapide comme l’éclair, drôle et même super humble : il prétend qu’à l’université, il était dernier de sa classe et ne parvenait pas à comprendre ce qu’était une HashMap! Et il boit même de la bière, Bertrand et moi même ayant eu la chance de pouvoir trinquer avec lui.

Mais résumons un peu ce qui s’est dit durant ces 2 jours. Pour commencer le point majeur annoncé mardi après midi par Brian (Kim et non Chan ou Cheung) : la sortie d’une version Enterprise de Liferay… payante! Avalanche de questions dont la principale est restée sans réponse précise : combien ça va coûter? Pour les autres précisions voici ce que j’ai pu retenir rapidement :

  • Toutes les 2 versions majeures en partant de x.1 (par exemple 5.1, 5.3 etc…) seront des versions enterprise et donc supportées officiellement par Liferay pendant 4 ans moyennant un abonnement de type bronze, silver ou gold.
  • Pas de différences de code entre les versions entreprises et les gratuites. Ce qui change ce sont les versions de maintenance (les 5.1.x) qui seront accessibles durant 4 mois pour tout le monde et pendant 4 ans via l’abonnement.
  • L’objectif est de faciliter la mise en place de liferay sur les gros clients qui pour résumer ont besoin de payer pour être rassuré qu’un produit tient la route…
  • Ca ne change rien pour les versions gratuites de liferay : une nouvelle version tous les 4 mois avec des versions bugfix entre 2. Au dela des 4 mois, la version n’est plus supportée officiellement sauf si c’est une enterprise et qu’on a pris le support.

Pour l’ensemble des détails je pense qu’il faudra attendre le communiqué officiel sur le site de liferay (http://www.liferay.com pour ceux qui connaissent pas mais "shame on you" si c’est le cas:).
   
En clair une bonne nouvelle pour les commerciaux donc.

A venir aussi :

  • Un système de points acquis pour ceux qui contribue le plus à la communauté liferay. Tous les posts sur les forums, blogs, wiki et les patchs proposés sont enregistrés et offriront des avantages par la suite notamment sur les versions enterprise d’après ce que j’ai compris. Donc postez sans pitié messieurs dames.
  • La sortie d’un produit basé sur liferay appelé "social office". Une sorte de version simplifiée du portail avec une ergonomie nettement supérieure et des applications figées type calendrier partagé, échange de documents, communication avec vos amis etc…

Dans le reste des présentations voici très succinctement ce que je peux vous rapporté :

  • Brian Chan, Liferay, opening keynote :
    • Au niveau du portail un focus plus important sur l’interface utilisateur, notamment avec une nouvelle console d’administration repensée.
    • Plus de hook dans le plugins sdk et donc de moins en moins d’utilité du ext même si ce dernier n’est pas encore amené à disparaître.
    • Amélioration des performances
    • Amélioration de la portlet CMS car elle très utilisé.
  • Bryan Cheung, Liferay, sur le projet IFAD (une ONG) :
    • Démonstration d’une utilisation du système de tagging dans liferay qui à l’air très puissant (j’avoue que j’avais totalement occulté cette fonctionnalité qui me paraissait mineure). Il a ainsi montré comment utilisé un template d’une dizaine de pages et le système de tags pour réaliser les pages web de 170 pays (ce qui ferait donc 1700 pages à maintenir sans utilisé le tagging!)
  • Jorge Ferrer, Liferay, sur la jsr 286
    • Jorge qui a siégé au consortium de cette jsr en a rappelé des nouveautés : IPC (inter portlet communication) via les public render params ou les events, possibilité de servir des ressources depuis une portlet, filtres de portlet, caching, servlet introspection et annotations.
  • Brian Kim, Liferay : je ne reviens pas sur l’annonce qu’il a faite.
  • Michael Han, Liferay
    • Discussion très intéressante et super pointue sur les tests de perfs dans liferay et comment optimiser les choses via du tuning au niveau de la jvm, de l’application et de la base.
  • Albert Montero, Liferay Espagne
    • Démonstration super intéressante sur la portlet Application Builder qui permet de créer une portlet depuis le navigateur en javascript!
  • Sans oublier les demos vitesse lumière de Brian Chan sur la CMS avec le nouveau système de workflow N phase et le remote publishing, grisant;)
       

Bon je m’arrête là on pourra en discuter autour d’un verre à la prochaine soirée ippon pour ceux que ça intéresse 🙂
      
L’ensemble des présentations étaient supposées être disponible sur le site de liferay à l’adresse suivante : http://www.liferay.com/web/guest/about_us/events/liferayeu_2008 mais il semblerait qu’ils aient oublié comme par hasard de mettre celle de Brian Kim. Vous pourrez toujours vous rabattre sur les autres:)

Avant de vous quitter un dernier secret livré par Brian Chan afin de toujours avoir un liferay "blazzing fast" sur sa machine de dev windows xp : 3 partitions réparties comme ceci svp :

  • la première pour windows (normal)
  • la deuxième pour ses documents (toujours normal)
  • la troisième, et c’est la que réside le secret, d’une taille de 6 à 10 go pour le dev de liferay. Et tous les 4 mois, il backup tout sur la deuxième, format la 3ème et recopie tout sur la 3ème. Du coup une partition toujours fraîche et rapide. Parait que ça marche nettement mieux que la défragmentation.

Bien entendu sous mac il n’y a pas ce type de problème 😉

Tweet about this on TwitterShare on FacebookGoogle+Share on LinkedIn

38 réflexions au sujet de « Remettez vos IDE au placard, et dites bonjour à EditPlus! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*