BlazeDS, Flex3 a sa mule !

J’ai toujours regardé du côté de Flex (de Macromedia puis maintenant Adobe) avec un oeil interrogatif. L’idée de penser les IHM en flash me paraissait à la fois plus naturelle que le bien limité HTML, mais aussi trop cantonnée au monde du Web design pour pénétrer l’entreprise. Quelques expériences sur Flex 1 ont par ailleurs été des échecs, que des succès ultérieurs sur Flex 2 n’ont pas réussis à totalement gommer. Au delà de tout cela, le coût des licences était jusqu’alors assez dissuasif…

Avec l’arrivée de Flex 3, Adobe marque un grand coup : Flex 3 et son compagnon BlazeDS passent en open source, sans coût de licence. Seul l’excellent studio FlexBuilder reste un outil payant.

Les premiers tests avec cette triplette se révèle d’ailleurs assez bluffant. Le codage d’un outil de chat ne prend que quelques lignes de code Flex et une ligne de configuration Blazeds ! Ils donnent en tout cas envie d’aller un peu plus loin dans la prise en main de ces nouveaux outils offerts aux développeurs Web.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookGoogle+Share on LinkedIn
Blabla

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*