TechTalk BEA WebLogic Version 10

Jeudi 26 avril se tenait, dans les locaux de BEA Systems, une présentation des nouvelles fonctionnalités de la gamme BEA WebLogic Version 10.

Le premier produit présenté fut la brique centrale sur laquelle repose toutes les offres Weblogic : le serveur d’application WebLogic Server version 10. La présentation a débuté par un rappel des apports des précédentes versions :

WebLogic Server 9.0 :

  • Support de Java EE 4 (Enterprise Web Services 1.1, JMS 1.1, JMX 1.2, JDBC 3.0, Connector Architecture 1.5, EJB 2.1, …)
  • Support des plans de déploiement (JSR-88)
    Les plans de déploiement permettent de configurer une application sans modifier le contenu de ses archives. Ainsi, il est maintenant possible de livrer une application accompagnée de plusieurs configurations : une première destinée à la cellule de test et une autre destinée à la production. Cette fonctionnalité existe depuis longtemps sur les serveurs IBM WebSphere.
  • Apparition de WebLogic Diagnostic Service
    Cet outil de surveillance et de diagnostic permet de capturer, classiquement, des métriques sur un domaine Weblogic grâce à une collection de MBeans, mais il permet également de recueillir des informations sur les applications exécutées grâce à phase d’instrumentation. Cette fonctionnalité s’appuie sur AspectJ. L’activation de WLDS engendre un surcoût de 3 à 5% de l’utilisation des processeurs, ce qui permet de l’utiliser en production. Cette très intéressante fonctionnalité de WLS ne permet pas de se passer d’outils spécialisés dans l’optimisation et le tuning d’application.

WebLogic Server 9.5 :

  • Ajout de la capacité du déploiement ‘side-by-side’
    Dans le but d’atteindre des temps d’interruption de service quasi-nuls, WLS 9.5 permet de déployer deux versions d’une même application sur un domaine et de basculer de version de façon automatique. Deux procédures de mise à niveau sont disponibles. La nouvelle version de l’application est activée :
    • lorsque plus aucune session utilisateur n’est active (par défaut, la durée de vie des sessions est de 30 minutes),
    • lorsque plus aucune session utilisateur n’est active ou lorsque le délai d’attente maximum, spécifié par l’administrateur, est atteint.

WebLogic Server 10.0 :

  • Support de Java EE 5 (Servlet 2.5, JSP 2.1, JSF 1.2, JSTL 1.2, EJB 3.0, JPA, Annotations, …)
  • Support des librairies partagées
    En plus des API standards, BEA support maintenant des frameworks largement utilisés (Struts 1.1 et 1.2, beehive 1.0, …). Cela signifie :
    • qu’un cas peut être ouvert auprès du support de BEA en cas de dysfonctionnement .
    • qu’il est possible de déployer ces composants sur un domaine WL puis de les faire référencer par plusieurs applications.
  • Support des connexions failover optimisées pour Oracle 10g.
  • Extension de WebLogic Diagnostic Service
  • Ajout des communications unicast au sein des clusters.
  • Ajout de la possibilité d’enregistrer les opérations effectuées sur le portail d’administration pour pouvoir les rejouer avec WLST (WebLogic Scripting Tool).

La future évolution majeure de la plateforme Weblogic sera WebLogic Virtual Edition :

  • Mai 2007 : Disponibilité de WebLogic Virtual Edition basé sur VMware ESX Server.
  • Juin 2007 : TechTalk sur la virtualisation selon BEA
  • 2007Q3 : Disponibilité de WebLogic Virtual Edition fonctionnant sur XenSource !

La présentation s’est prousuivi avec BEA WebLogic Portal 10. WLP est présenté comme un portail polyvalent possédant des capacités d’intégration et de collaboration. Le mot “Plumtree” n’a pas été prononcé par les représentants de BEA. WLP intègre des technologies Web2.0 incluant un framework de présentation pour la mise à jour de pages et de portlets dynamiquement via AJAX et Adrenaline pour les applications ‘Mash-Up’ …

Le TechTalk s’est terminé par la présentation de BEA WebLogic Workshop 10. La nouvelle version de Workshop est construite sur Eclipse 3.2. Elle supporte Apache Beehive, Java Server Face, Web Services JSR181, permet de concevoir des “Page flows”, facilite le développement d’objets persistants, permet le déploiement d’applications versionnées sur WLS, …

Rendez-vous en juin pour la présentation de WebLogic Virtual Edition !

Tweet about this on TwitterShare on FacebookGoogle+Share on LinkedIn
Blabla

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*